Mairie de Châtel 04 50 73 23 98

Vous êtes ici : Accueil > Culture & Loisirs > Les cinémas > Le 7e art à Châtel

Le 7e art à Châtel

  • Publié : 27 juin 2021

Châtel et le cinéma, c’est une longue histoire : déjà au milieu du XXe siècle, le curé Milloux projetait des films grand public dans la salle paroissiale. Puis en 1968, les époux Elise et Philippe Piccot ouvrirent « Le Chamois », premier cinéma de montagne du Chablais !

A l’époque, le déménagement de l’école laissait des locaux vacants au cœur du village. André Crépy, alors jeune conseiller municipal et figure montante de la station, sollicita Elise Piccot, originaire de Châtel et dont son mari Philippe était connu pour sa passion du cinéma. « Le Chamois » put ainsi voir le jour, suivi deux ans plus tard d’une seconde salle, le « Morclan 2000 », de l’autre côté de la rue.

Porté par le 7e art depuis son plus jeune âge, Philippe Piccot entreprit ensuite d’ouvrir de nouvelles salles chablaisiennes, avec le soutien de son épouse Elise, habitée par la même passion. Cela ne les empêcha pas de rester très impliqués à Châtel, qui vécut dans les années 70 et 80 un foisonnement d’énergies et d’initiatives.

Avec son compère Yvon Chaloyard, animateur de RadioChâtel, Philippe Piccot organisa de nombreuses séances en avant-première, en présence de réalisateurs et acteurs tels que José Giovanni, Jean Lefèvre, Roger Hanin, Thierry Lhermitte… Les cinémas châtellans et la radio locale contribuèrent également à mettre sur pied le premier « festival du film amateur », et même la Coupe de France des radios locales en 1984 et 1985.

En 2021, la gestion des cinémas de Châtel a été confiée à la commune, attentive à conserver l’esprit qui a présidé à l’épopée du 7e art dans la station-village.